Trafic de bien cul (turel) :-)))
Prochains concerts

Le rapport Lockwood remis au Ministre de la Culture : une honte au pays des Lumières

Je ne donnerai pas à ce texte la publicité qu'il ne mérite pas en l'insérant sur ce blog... il est accessible sur le site du ministère de la culture. La lettre de monsieur Lockwood au Ministre est affligeante sur tous les plans : expression écrite, slogans à l'emporte pièce, affirmations idéologiques et ressassées etc etc... 

Passons sous silence le ridicule et l'inutilité de ce type de rapport qui ne fait que reformuler les vieilles lunes anti culture classique au profit d'un clientélisme imbécile. 

Ce n'est pas à ce type de commission (même s'il s'y trouve quelques artistes talentueux qui ont dû souffrir...) de faire des préconisations. Où sont les études sociologiques ? Où sont les projets politiques en matière de vie sociale, de justice sociale, d'éducation populaire ?? Quel est le bilan de la soit-disant démocratisation culturelle ??  

Je vous invite à lire Jacqueline de Romilly, Hélène Carrère d'Encausse, George Steiner, Raymond Aron et quelques autres... Donnons la parole et surtout écoutons ceux qui ont quelque chose à dire de notre Culture et de sa transmission. Luttons, en restant fermes dans nos bons vieux Conservatoires, classiques, ringards, qui pourtant sont respectés et pris d'assaut chaque rentrée par des miliers d'enfants et de parents qui en attendent une véritable éducation.

Resistons à la bien pensance des bobos de tout poil. 

"Le journal de ce matin est déjà vieux, Homère est toujours jeune" Péguy

Commentaires

mihailovich

Le Rapport Lockwood, son anti-élitisme de pacotille et ses "bonnes intentions" passés au crible ici : http://celeblog.over-blog.com/article-le-rapport-lockwood-bas-les-masques-101377295.html

Un grand merci pour votre réaction qui vous honore et qui démontre si besoin était le caractère factice du "consensus" dont les démagogues et autres "progressistes" autoproclamés à l'origine de ces niaiseries prétendent se prévaloir.

Damien Reuter

On peut comprendre vos réticences devant le peu de profondeur et de sérieux du rapport (ce n'est pas une étude interdisciplinaire approfondie mais plutôt un survol niaiseux) mais il reste néanmoins que les grands maîtres historiques (Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, etc.) étaient tous multi-instrumentistes, improvisateurs et compositeurs "savants" avides des autres musiques et ont intégré maintes fois des musiques populaires dans leurs compositions !
Aujourd'hui où l'enseignement est beaucoup trop spécialisé et compartimenté, un retour aux pratiques des grands maîtres serait le bienvenu et profitable pour former d'"honnêtes musiciens" !
Cela mérite une véritable réflexion !

Sisyphe

Merci pour ce message et pour cette citation. Ce rapport ubuesque devrait être accueilli par un grand éclat de rire, et j'en rirais volontiers si je ne lisais ici et là qu'on lui fait bon accueil, que l'on considère qu'il va "dans le bon sens", qu’il "prend les choses par le bon bout"… Les conservatoires sont encore des lieux de transmission, il fallait bien qu'un jour il soit envisagé de mettre fin à ce scandale… Résistons, en effet…

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.